Les perspectives de l’Europe pour la culture du chanvre industriel



 

Les secteurs de la fibre et de la bioénergie représentent l’une des meilleures opportunités pour les cultures industrielles du chanvre en Europe, selon une enquête réalisée par la Commission européenne par l’intermédiaire d’un groupe de réflexion composé d'experts agricoles. 42% des répondants ont identifiés les matières premières pour la production de fibres comme « l'utilisation la plus probable pour les cultures industrielles en Europe », tandis que 32% ont classé la bioénergie comme ayant le plus de potentiel.


Les réponses sont issues du groupe de réflexion de la Commission européenne sur les cultures industrielles durables en Europe, qui fait partie de l' initiative du partenariat européen d'innovation pour l'agriculture (PEI-AGRI). Des experts en recherche, des agriculteurs, des consultants et d'autres professionnels de l'industrie ont participé à l'enquête, qui explore les perspectives des cultures non alimentaires.


Le potentiel du chanvre industriel


Le chanvre fait l'objet d'un traitement approfondi dans une section du rapport qui examine le potentiel de 15 cultures industrielles pour le développement économique, les impacts environnementaux et sociaux en Europe. L'intégration du chanvre dans un large éventail de catégories, notamment les produits pharmaceutiques, les compléments alimentaires, les cosmétiques, les biocomposites, l'énergie, les textiles, le papier et les matériaux de construction, joue un rôle important dans le développement économique.


Le «chanvre» est mentionné 183 fois dans le document de 121 pages, bien plus que toutes les autres cultures analysées : caméline, ricin, cardon, ricin, herbe à cordes, lin, roseau géant, kénaf, miscanthus, panic raide, sorgho, sucre betterave, peuplier, mauve de Virginie et saule.


« Il est clair que cette analyse montre que le chanvre a le plus grand potentiel parmi les cultures industrielles en Europe », a déclaré Hana Gabrielova, PDG de la société tchèque Hempoint, qui a servi en tant qu'expert dans le groupe de réflexion. « De son potentiel élevé dans différentes utilisations à son capacité à nettoyer les métaux lourds du sol, le chanvre s'intègre parfaitement dans la vision de l’Union européenne pour l'agriculture et pour soutenir la politique du Green Deal », a déclaré Gabrielova. Green Deal est l'initiative de la Commission européenne qui vise à rendre l'Europe climatiquement neutre d'ici 2050.


L’avantage du chanvre parmi les autres cultures industrielles est que le celui-ci ne crée pas de concurrence contre les cultures vivrières, car le chanvre peut être un aliment à haute valeur nutritive.

 

Les secteurs prometteurs pour la culture du chanvre industriel

Les cultures industrielles peuvent avoir de nombreux avantages, notamment la séquestration du carbone, le déplacement des combustibles fossiles, l'amélioration des marges bénéficiaires des agriculteurs et l'amélioration de l'utilisation des terres marginales et contaminées, selon le rapport, qui suggère que les cultures industrielles peuvent également aider les agriculteurs à passer à l'agriculture biologique et agriculture durable.


L'utilisation de cultures industrielles comme sources de matières premières pour les produits traditionnellement à base de pétrole, comme les polymères et les solvants, facilitera une transition vers une consommation plus durable des ressources.


Recherche et Développement


Le groupe de réflexion a été lancé pour faire progresser des solutions de pointe pour l'agriculture européenne grâce à la collaboration des parties prenantes. Les objectifs prioritaires du groupe sont de rassembler des connaissances et de documenter l'expérience pratique pour favoriser les pratiques agricoles industrielles, et d'explorer de nouvelles opportunités de marché, des modèles commerciaux et des systèmes agricoles durables pour les cultures industrielles. Les travaux du groupe font partie du processus qui établit la base du texte législatif.


Le total des terres agricoles de cultures industrielles ne représentant que 4,7% des champs en Europe (recensement de 2016), les champs de chanvre ne représentent que 0,24% de cette petite superficie, qui est dominée par le colza (canola) (~ 32%) et les graines de tournesol (~ 34% ). Bien que cela reflète le statut naissant du chanvre industriel dans l'agriculture européenne, la culture polyvalente fait l'objet d'une analyse disproportionnée et très prometteuse dans le rapport, qui montre clairement son potentiel pour atteindre les objectifs de l'EIP-AGRI.


Les défis


Alors que les cultures non alimentaires ont un grand potentiel, les agriculteurs souffrent d’un manque de confiance et d'expérience dans la culture de cultures industrielles, observe le rapport, suggérant que des réseaux professionnels et des coopératives doivent être créés pour l'échange et le partage de connaissances. Des projets de démonstration sont nécessaires pour fournir des modèles économique transparents aux agriculteurs et à l’industrie.


5 annexes qui font partie du rapport abordent en profondeur les sujets suivants : « Comprendre les aspects de durabilité des cultures industrielles»; « Chaînes de valeur sélectionnées pour les cultures industrielles »; «Opportunités de marché pour les cultures polyvalentes dans l’Union européenne »; « Cultures industrielles pour les terres marginales et contaminées, cultures intermédiaires et stratégies de cultures associées »; et « Examen des cultures industrielles dans le cadre des programmes de conseil, de recherche et d’éducation en Europe».

 

Liens externes


Hemptoday : https://hemptoday.net/leading-role-envisioned-for-hemp-in-euro-outlook-on-industrial-crops

Rapport : https://ec.europa.eu/eip/agriculture/en/publications/eip-agri-focus-group-sustainable-industrial-crops