La smart agriculture, l’avenir de l’agriculture !


 

La production agricole française est l'une des plus performantes au monde. Technique et technologie lui permettent de repousser toujours plus loin les rendements de production et la qualité des matières premières. Produire plus, produire mieux et produire éco-responsable, c’est possible en 2021 !


Si le machinisme a longtemps occupé le devant de la scène, les outils digitaux d’aide à la décision font depuis quelques années partie de l'univers agricole. Guidage par satellite, contrôle par capteurs et drones ou encore modélisation font partie intégrante du métier d'agriculteur. En gestionnaire avisé et en bon observateur de la nature, l'agricultueur les utilise pour anticiper et mieux connaître ses cultures en optimisant ses ressources …

L’imagerie satellite a ouvert la voie à une vision inédite de l’agriculteur sur son champ :


  • Lancé en 2001, le logiciel Farmstar est utilisé aujourd’hui en France sur plus de 700.000 hectares de grandes cultures. Couplé à des indicateurs de terrain et des analyses de sols, ce service apporte une précision inégalée aux agriculteurs pour piloter par exemple la fertilisation et la production de leurs cultures.

  • Les drones ont eux aussi fait leur apparition dans le ciel de nos campagnes. Ils ont un avantage : l’appareil volant à basse altitude enregistre des séquences d’images qui, une fois traitées, fournissent de précieuses indications sur l’état de santé de la culture et son évolution.


Des capteurs et des robots bientôt disponible dans les fermes !


Piloter sa ferme grâce au numérique ne relève pas de l’utopie ou de la science-fiction. C’était d’ailleurs le thème d’un atelier du salon Les culturales. Organisé par ARVALIS Institut du végétal, l’événement œuvre à rapprocher les publics d’agriculteurs et d’ingénieurs ou élèves ingénieurs qui inventent les solutions de demain.


Dans le cas de la production agricole, on s’intéresse surtout à l’observation des parcelles. Des capteurs prélèvent sur le terrain les données de pluviométrie, de tensiométrie, d’anénométrie (vitesse du vent), hygrométrie (humidité de l’air), mesurent la température de l’air et du sol, et restituent au agriculteur des analyses dans une application d’agronomie de précision. Quand la technologie vient en appui du sens de l’observation des agriculteurs, les résultats sont au rendez-vous…

L'optimisation comme horizon !


Objets connectés chez les éleveurs, drones, capteurs et guidage gps dans les champs de céréales, les objets connectés et les OAD (Outils d’aide à la décision) font de plus en plus partie des outils de l’agriculteur. Leur but ? L’aider à faire les bons choix et ainsi minimiser les risques économiques de gestion hasardeuse. L’optimisation des ressources (eau, fertilisants et soins aux plantes) est devenue un enjeu stratégique et financier majeur à une époque où il faut faire mieux avec moins. C’est pour quoi ces nouvelles technologies, en apportant leur aide aux agriculteurs, doivent s’inscrire durablement dans nos campagnes !

 

Liens externes - Sources


https://digifermes.com

https://www.arvalis-infos.fr/les-drones-au-service-de-l-experimentation-agricole-@/view-18990-arvarticle.html

https://www.hiphen-plant.com

https://bosch.io/customers/agriculture/the-yield-iot-in-agriculture-from-oysters-to-apples/

https://www.frenchweb.fr/fw-radar-weenat-cultive-la-data-des-champs/281683

https://www.lesculturales.com